Crédit : youtube

Pair-à-Pair va tenter de poursuivre la démarche que j’ai entrepris avec Doxa, en essayant de rendre accessible les enjeux et les questions que soulèvent les internets. La grande majorité des internautes soutiennent l’idée d’un internet libre, mais beaucoup d’entre eux ignorent ce qu’il s’y passe réellement et ne savent pas où aller pour se renseigner. J’espère avec ce concept pouvoir réussir à « connecter » ces internautes-là.
Cependant, contrairement à Doxa, on ne se limitera pas ici à parler uniquement « des bases ». Les épisodes porteront sur des sujets plus précis et s’attarderont avant tout sur les détails. Le personnage de jeune professeur un peu pédant de Doxa n’est pas présent non plus. Il était nécessaire dans Doxa pour faciliter la prise de recul par rapport aux idées présentées et pour remixer à la fois les codes du podcast YouTube et ceux de l’éducation philosophique classique telle qu’on l’enseigne au lycée et à l’université. Ici, étant donné qu’on défends avant tout mes idées, les causes et les valeurs éthiques en lesquelles on croit, on essayera au contraire d’être le plus moi-même possible. L’émission sera donc moins neutre et plus politique que Doxa, même si ma priorité restera bien entendu d’inviter essentiellement à la réflexion et au débat.

Le numérique est un sujet passionnant et le plus actuel possible. Nous commençons seulement à mesurer les possibilités infinis qu’il a à nous offrir. Qu’on le veuille ou non, il modifie considérablement notre rapport avec les gens, avec la culture, avec nos systèmes médiatiques et politiques… et bien d’autres choses encore. Il est donc absolument nécessaire de s’y pencher et de s’y intéresser pour entrevoir tout ce qu’il a à nous apprendre et pour éviter toutes les dérives dans lesquels il peut tomber.
N’oubliez pas, cette vidéo ne m’appartient plus à partir du moment où elle est en ligne. Vous êtes libre d’en faire ce que vous voulez, et surtout, vous êtes libre de la regarder, de la partager, de vous en inspirer ou d’y répondre… Créez, et prenez part aux internets.