Même si les termes « manga » et « anime » sont intimement liés au Japon, il existe une différence que seules les profanateurs ne découvriront pas et que toutes les personnes adorant l’animation japonaise connaissent depuis des années. Cet article permettra de mettre en évidence leurs caractéristiques différentes. 

Manga

Le terme manga est généralement utilisé au Japon pour désigner la version bande dessinée d’une œuvre, tandis que ce terme est utilisé pour désigner les histoires de la bande dessinée japonaise dans le reste du monde. Le terme manga, signifiant littéralement « images dérisoires », a été utilisé pour la première fois à la fin du 18ème siècle pour certaines publications, comme le livre d’images Shiji no yukikai de Santo Kyoden et le Manga hyakujo d’Aikawa Minwa.

Plus tard, il a également été utilisé par le célèbre artiste japonais Hokusai dans Hokusai manga et par Rakuten Kitazawa, qui fut d’ailleurs le premier designer à utiliser le terme manga. D’autres mots pour désigner la bande dessinée au Japon sont : toba-e de Toba, un artiste du 11ème siècle et ponchi-e des populaires masques anglais Punch et Judy.

Le phénomène manga s’est surtout implanté dans divers pays au début des années 90, grâce à des maisons d’édition telles que Glenat avec la publication d’Akira, Granata Press avec la publication de Ken the Warrior et certains magazines comme Mangazine et Zero. Par la suite, la maison d’édition Star Comics publie, entre autres, l’inoubliable et très célèbre manga Dragon Ball.

Les japonais n’ont toutefois aucuns problèmes à considérer les bandes dessinées étrangères en tant que manga contrairement aux pays anglophones.

Anime

Par anime, en revanche, nous entendons l’animation et les dessins animés généralement tirés du manga lui-même, alors qu’en Occident, ce terme est couramment utilisé pour désigner les œuvres d’animation de production exclusivement japonaise.

Le terme vient de l’abréviation « animeshon » (translittération japonaise du mot anglais animation). Les animations peuvent être produites dans différents formats : pour le marché de la vidéo amateur en tant qu’anime vidéo original, pour la télévision en tant que série télévisée, pour l’internet et la web tv en tant qu’anime net original et, enfin, pour le cinéma en tant que long, moyen ou court métrage.

Au Japon, les formats décrits sont généralement appelés respectivement « formats » : TV Anime (TVA), Original Video Anime (OVA), Movie and Net Anime (NETA).

En revanche, le terme anime regroupe tous ce qui est dans l’animation et le monde des dessins animés tirés du manga lui-même. En outre, dans les pays occidentaux, le terme « anime » est couramment utilisé pour désigner des séries japonaises, et utilisent donc le terme pour désigner directement les séries d’origine japonaise ou celles qui sont inspirés par l’anime japonais.

Manga et anime : ce qu’il faut retenir

Pour résumer, les mangas sont des adaptations noir et blanc d’une œuvre japonaise par rapport à l’anime. Toutefois, il faut souligner que les mangas sont surtout utilisés en tant que base pour la production d’anime, mais certains long et courts-métrages d’animations japonaises ne proviennent pas forcément d’un manga. Par ailleurs, de nombreux manga peuvent ne jamais recevoir une version animée.