L’histoire d’Hercule et des trois pommes d’or fait partie du mythe des douze travaux d’Hercule. L’effort lié aux pommes d’or est le numéro 11. Au début, les histoires étaient racontées séparément. Plus tard, ils ont été rassemblés en une seule histoire, peut-être dans un volume aujourd’hui perdu. Le titre du volume est Hercule, et il a été écrit vers 600 avant J.-C. par Pisandre de Rhodes. Le héros de la mythologie grecque, Hercule, a dû accomplir ces exploits pour se racheter. En effet, il a tué sa femme et ses enfants, suite à un accès de colère généré par Héra, jaloux qu’Hercule soit un fils illégitime de son mari Zeus.

Hercule

Héraclès – c’est son nom pour les Grecs – est le protagoniste de nombreux événements mythologiques. Héraclès était un demi-dieu, né de l’union entre Zeus et Alcmena (fille d’Electrion et d’Eurydice). Sa principale caractéristique est sa grande force. Le mythe d’Hercule le voit toujours au centre d’événements compliqués. La figure d’Héraclès a donc également été adoptée par la mythologie romaine, grâce à sa renommée, et dans ce contexte il a pris le nom d’Hercule.

Les douze travaux d’Hercule

L’histoire des douze travaux fatidique est assez longue et complexe. Il suffit de se souvenir de la motivation qui a poussé le héros à accomplir ces actes : il a, suite à un accès de rage provoqué par Héra, massacré sa femme Megara et les huit enfants qu’il avait eu de leur union. Après cet épisode tragique, le héros a voulu se suicider mais a été convaincu par le roi Tespio de se rendre à Delphes. Il y a rencontré l’oracle qui l’a aidé à trouver un moyen de se purifier de cette vilenie.

L’oracle a conseillé à Héraclès de servir le roi d’Argos, Eurystheus. Il lui a confié la tâche d’effectuer les douze travaux. Le travail peut être interprété comme une sorte de chemin spirituel vers la rédemption. Ils représentent tous les défis que l’homme doit relever dans la vie, tant d’un point de vue moral que philosophique. Il aurait tout aussi bien sur un dragon lors de sa quête, mais cela fut beaucoup plus pire que cela…

Hercule et les trois pommes d’or

L’histoire d’Hercule et des trois pommes d’or est le onzième effort surhumain qu’il a dû surmonter. Le héros a reçu l’ordre de prendre les trois pommes d’or qui se trouvaient dans le jardin des Hespérides, habité par les quatre filles nymphes de la nuit. Ce lieu avait été donné par Gaïa au couple Zeus et Héra pour leur mariage. Cependant, il y avait un problème : personne ne connaissait l’emplacement de ce jardin et, par conséquent, la position des trois pommes d’or.

Le héros, cependant, n’a pas perdu courage et est parti à la recherche d’informations sur ce jardin, célèbre pour être lointain et inaccessible. Il a d’abord essayé de la chercher dans des régions reculées de la Grèce, puis il a obtenu des informations importantes de Prométhée, qu’Hercule a libéré des chaînes (il a été capturé et fait prisonnier après avoir volé le feu divin), et s’est rendu en Afrique. Il y a d’abord traversé l’Égypte, puis l’Éthiopie et la Libye, non sans avoir rencontré de nombreuses difficultés sur la route telles qu’un lion, un taureau, etc.

Hercule parvient enfin à trouver Atlas, le titan qui tient le ciel sur ses épaules. Il était le seul à connaître l’emplacement des pommes d’or. Hercule a offert de tenir la voûte du ciel pendant qu’il allait chercher les fameuses pommes. Lorsque le titan revint, s’étant rendu compte du poids énorme qu’il était obligé de porter sur son dos, il décida de laisser Hercule dans cette position pour toujours, se libérant ainsi de son obligation.

Mais notre protagoniste a réussi à s’échapper grâce à sa ruse. Il a fait semblant d’être honoré de cette tâche et a demandé à Atlas de tenir son poids juste un instant, afin qu’il puisse se construire un tapis qui soulagerait sa douleur. Atlas l’a cru, mais Hercule s’est enfui, n’oubliant pas de prendre les trois pommes d’or. Hercule a ainsi accompli son onzième travail.

Hercule dans l’art et la littérature

Grâce à sa ruse, Hercule était l’un des personnages les plus aimés de la mythologie. Il a su s’extraire dans des situations dangereuses, en exploitant non seulement sa force physique mais surtout sa force morale. Pour cette raison, il a été représenté par les plus grands artistes de tous les temps et ses exploits ont été racontés par de nombreux écrivains.

D’un point de vue iconographique, il existe une mosaïque romaine du IIIe siècle représentant le héros dans le jardin des Hespérides, et la peinture à l’huile sur toile du peintre Rubens (1638) qui représente cette même scène et qui est conservée à la Galleria Sabauda de Turin. Cela montre comment le mythe est resté l’un des plus célèbres même au fil des siècles et comment la renommée d’Hercule a duré, surtout dans les arts figuratifs.