On nous apprend aujourd’hui à l’école tellement de choses concernant l’atome qu’on croit non seulement qu’on sait tout ce qu’il y a à savoir — la vache, mais tellement pas — mais surtout que c’est une réalité admise depuis longtemps. Il n’en est rien. Aristote a lutté de toutes ses forces pour qu’on passe à côté.


On poursuit dans l’histoire de la découverte de l’atome, dès le moment où on a réussi à casser l’atome, montrant ainsi conjointement l’importance de cette théorie, et le fait que le nom qu’on lui a donné est totalement inapproprié.