Rôles du Fonds monétaire international

Le Fonds monétaire international (FMI) a joué un rôle important dans la stabilisation des taux de change, facilitant ainsi les ajustements des paiements internationaux. Les économistes du monde entier ont salué son rôle dans l’application de la discipline monétaire parmi ses membres. Le FMI est dirigée par la Bulgare, Kristalina Gueorguieva, depuis le 1er octobre 2019.

Le FMI a défini une orientation claire des politiques de change. Ses politiques empêchent les pays membres de procéder à une dévaluation compétitive pour stimuler les exportations. Grâce à tout cela, le système d’échange des rôles du FMI est stable. Il travaille constamment avec la banque mondiale pour régulariser la bonne marche des situations financières d’un pays membre. Il a pour but aussi d’évaluer le système politique du dollars face aux autres taux de changes pour installer la stabilité de la situation monétaire d’un pays à l’autre.

Développement du commerce international

Le FMI a contribué à la croissance du commerce international. Il fait office de réservoir des devises de tous les pays membres. Un pays emprunteur peut emprunter la monnaie d’un autre pays à partir de ce réservoir. Il accorde des prêts en devises aux pays membres pour financer les transactions courantes. Il fournit également des conseils techniques sur les questions monétaires et fiscales. Elle mène des études de recherche et les publie. Cette assistance multilatérale aide les membres à résoudre leurs problèmes commerciaux, favorisant ainsi le commerce international. Pour la solvabilité et la transparence de l’économie mondiale, le FMI assure la promotion d’une croissance économique durable. Le FMI n’autorise pas les pays membres à adopter des taux de change multiples conduisant à des pratiques restrictives. Le système de taux de change combine l’élément de stabilité et de flexibilité. Il maintient la stabilité des taux de change.

Les opérations de prêt élaborées du FMI:

La principale opération du fonds est l’octroi de prêts aux pays membres. Elle a mis en place une série de facilités de prêt pour ses membres. Au départ, les opérations de prêt se limitaient à résoudre les problèmes de paiement des déficits. Mais maintenant, elles ont été remarquablement étendues. Les pays membres peuvent disposer de facilités régulières, de facilités concessionnelles et de facilités spéciales. Les tranches de crédit et le mécanisme de fonds élargi font partie des mécanismes habituels. La facilité d’ajustement structurel et la facilité d’ajustement structurel renforcée sont des régimes de faveur offerts aux pays membres. Les facilités spéciales offertes par le fonds du FMI comprennent la facilité de financement compensatoire et de financement pour imprévus, la facilité de transformation systématique et la ligne de crédit pour imprévus.  Grâce aux frais introduits après 1973 dans le système monétaire international, un membre peut rattacher sa monnaie à un autre membre, soit une grande monnaie unique, soit un panier de devises ou lui permettre de flotter de manière indépendante. On dit qu’une monnaie est flottante lorsqu’elle est laissée libre de trouver sa propre parité sur le marché international. Les rôles du  FMI sont un catalyseur de la convertibilité des monnaies. Elle s’efforce de parvenir à la pleine convertibilité mondiale des monnaies au cours de la prochaine décennie. Tous les pays en développement atteindront la pleine convertibilité.

En matière de consultation et d’orientation

Le FMI fournit les mécanismes nécessaires pour la consultation et la collaboration sur les problèmes monétaires internationaux. Les problèmes monétaires, fiscaux et financiers, ainsi que les questions de change et de commerce affectant les paiements internationaux sont clairement étudiés. Elle dépêche des experts dans les pays membres pour traiter les problèmes. Elle organise également des cours de formation de courte durée sur les questions fiscales, monétaires et de balance des paiements pour le personnel des pays membres.

Les rôles du FMI sont une bénédiction pour les pays en développement. Les pays moins développés reçoivent une aide énorme de la part du FMI, comme c’est le cas. Aide financière pour se débarrasser des déficits de la balance des paiements une aide financière à des conditions de faveur pour la promotion des exportations des suggestions pour surmonter les contraintes dans le processus de développement Assistance à la formulation de politiques monétaires, fiscales, de change et commerciales axées sur le développement l’extension des services de conseil des banques centrales aux pays moins développés en vue d’améliorer le fonctionnement de leurs banques centrales la formation institutionnelle du personnel des pays membres (DTS) pour résoudre le problème de la liquidité internationale.