Le WOW Cyclothon est une course cycliste qui se déroule chaque année en juin en Islande. C’est la plus importante en termes de nombre de participants et la plus longue en termes de parcours à l’échelle nationale. Un événement sportif « extrême » qui combine la nature et le sport et qui est aujourd’hui l’une des compétitions cyclistes les plus septentrionales du monde, le record restant celui de l’Arctic Race de Norvège.

Wow Cyclothon : une compétition cycliste pour découvrir la beauté de l’Islande

Faire du vélo en Islande n’est pas facile. Il suffit de penser au vent fort qui caractérise le pays. Cette épreuve cycliste constitue ainsi une expérience unique qui amplifie encore plus ce sentiment d' »impuissance » que l’on ressent face à un paysage naturel éblouissant. Partir à vélo sur les routes islandaises, c’est défier des conditions météorologiques extrêmes, rassasier vos yeux avec des scénarios indescriptibles en mots, se sentir « petit » par rapport à la majesté de la nature et vivre une expérience qui fera battre votre cœur plus fort quoi qu’il arrive.

WOW Cyclothon : la course cycliste la plus extrême d’Islande

Le fondateur et PDG de WOW air, compagnie aérienne islandaise et Magnus Ragnarsson, vice-président du marketing de Simmin, discutent de leurs performances sportives respectives en triathlon et réfléchissent au fait qu’il n’existe pas de telles compétitions en Islande. C’est alors qu’ils ont décidé de créer le WOW Cyclothon qui, en quelques années, a vu le nombre de ses membres et sa notoriété augmenter.

La compétition, de par ses caractéristiques, est configurée comme une compétition d’ultracyclisme : 1358 kilomètres en mode non-stop pour un maximum de 72 heures. Les participants sont répartis en trois grandes catégories : la catégorie A pour les équipes de quatre personnes, la catégorie B pour dix personnes et enfin la catégorie individuelle.

Le parcours se déroule entièrement le long du célèbre périphérique 1, à Hringvegur en Islande, un véritable anneau de route asphaltée qui couvre tout le périmètre de l’Islande depuis 1974. La première étape part de Reykjavik, la capitale, et vous plonge dans un décor féerique parmi les glaciers, les cascades qui s’élèvent des montagnes, les fjords, les déserts lunaires, les volcans et l’océan toujours à vos côtés. Dans la partie est de la piste, un tronçon de route non goudronné ajoute une difficulté supplémentaire à la course.

Une autre particularité de cette compétition est qu’elle se déroule pendant les jours les plus longs de l’année, juste avant le 21 juin qui marque le solstice d’été, lorsque le soleil reste dans le ciel toute la journée. C’est le phénomène dit du soleil de minuit qui se manifeste au-delà du cercle arctique, en passant par la latitude de 66°33′ Nord. Bien que l’Islande se trouve juste en dessous du cercle polaire, ce phénomène est toujours visible grâce à la réfraction même lorsque le soleil ne se manifeste pas à l’horizon.