La Catalogne est l’une des régions les plus connues d’Espagne, tant pour sa capitale, Barcelone, que pour les longues luttes de ses habitants pour obtenir l’indépendance de l’Espagne et le statut de nation autonome. Mais qui sont vraiment les Catalans ? Pour connaître tous les aspects et les nombreuses facettes  des Catalans, il faudrait vivre longtemps en Catalogne, mais en voici plus sur leur caractère et de leur mode de vie.

Catalogne et tourisme

L’économie de la Catalogne est basée sur le tourisme, c’est pourquoi il est toujours conseillé à tous les étrangers de commencer à visiter le pays depuis sa capitale, Barcelone. Les Catalans ont toujours eu la réputation, tout au long de l’histoire, de mettre à l’aise les gens de toutes les cultures. Cette habitude séculaire en fait des personnes ouvertes et amicales. Cependant, les Catalans n’oublient pas que les étrangers et les touristes sont une source de revenus. En fait, ce sont aussi de très bons commerçants : on dit souvent que la gentillesse d’un commerçant dépend directement de l’argent que vous êtes prêt à dépenser. En tout état de cause, lors d’un long séjour à Barcelone, vous serez plus en contact avec les habitants en général qu’avec les commerçants en particulier. Il est donc utile d’avoir une idée générale sur le caractère des Catalans et sur la façon dont ils sont utilisés pour socialiser avec les gens.

Un ami catalan est éternel.

Tout d’abord, il faut comprendre qu’il n’est pas facile d’entrer dans le cœur des Catalans, car ils sont méfiants et timides, mais une fois que vous avez obtenu leur amitié, c’est pour toujours. Contrairement à ce qui est dit, il n’est pas nécessaire de parler catalan pour vivre, travailler ou étudier en Catalogne, car tous les habitants parlent un espagnol parfait et souvent aussi l’anglais. Cependant, il faut faire preuve de respect pour la langue catalane et comprendre que pour de nombreux Catalans, c’est le moyen le plus naturel de communiquer. On dit aussi que le sens de l’humour anglais est très semblable à celui du catalan : ironique, intelligent et presque eschatologique. Au fond, il est vrai que les Catalans aiment rire, mais pas « donner » du rire parce qu’ils sont discrets et polis en public. Ce n’est que dans l’intimité de leur propre maison, où ils se sentent en sécurité, qu’ils se laissent aller, avec un petit groupe d’amis proches.

Le caractère des Catalans ressemble plus à celui des Français qu’à celui des Espagnols en raison de leur proximité géographique. Ils aiment sortir, manger et boire avec des amis après une longue journée de travail. Le Catalan est généralement un grand travailleur, honnête, juste, ponctuel et respectueux, qui s’attend à être traité de la même façon par ses collègues. Souvent, le sens de la justice les conduit à ne pas vouloir payer plus qu’il ne faut et ils ont donc tendance à être considérés comme des avares. En raison de l’influence européenne, ils ont un excellent goût esthétique, qui se répercute sur le design, l’art et la culture. Ils aiment bien s’habiller, aller aux expositions, être bien informés, lire et savoir ce qui se passe dans le monde, mais aussi exprimer leur opinion, apprendre de nouvelles langues et absorber le plus possible de cultures étrangères sans être intrusifs.

La situation politique.

Au-delà de l’aspect purement politique, la Catalogne doit être considérée comme une marmite en raison de la revendication de son indépendance vis-à-vis de l’Espagne. Les médias et les politiciens ont exagéré le mythe des « Catalans qui détestent les Espagnols » et ne sont pas du tout intéressés par la conclusion d’un accord. Mais il suffit de se rendre à Barcelone ou en Catalogne pour comprendre à quel point ce stéréotype est faux. La plupart des Catalans ont des parents et des grands-parents qui viennent de toute l’Espagne et ils veulent juste que la politique résolve les problèmes sans en créer de nouveaux.