Crédit : youtube

Le Japon cherche à relancer certaines centrales nucléaires. Près de 4 ans après la catastrophe de Fukushima, la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi continue à être une source d’inquiétude pour les autorités japonaises et un puit sans fond pour Tepco, l’entreprise à qui elle appartient.
« De mars à août 2011, la quantité de Cesium 137 relâchée dans l’atmosphère est 168 fois supérieure à celle de la bombe atomique lâchée sur Hiroshima en 1945″ : http://is.gd/5ETeTE

« Chaque jour, 300 tonnes d’eau de mer sont déversées pour éviter la surchauffe » : http://is.gd/jXtZDK

« En 2014, 1.200 réservoirs avaient poussés aux alentours de la centrale, stockant 300.000 tonnes d’eau radioactive » : http://is.gd/xpqn2s

« 300 tonnes d’eau contaminée s’en échappent ainsi chaque jour » : http://is.gd/FnY31V

« Tepco mettra 2 ans à admettre qu’une partie s’écoule dans l’océan pacifique tout proche » : http://is.gd/YzhPOP

« Quelques mois plus tard, la société reconnaitra aussi que l’un de ses réservoirs de stockage fuit, libérant à lui seul 300 autres tonnes de liquide radioactif » : http://is.gd/F2vuUY

Les conditions des employés travaillant dans la zone de Fukishima : http://is.gd/OjoiI3

« D’autres cachent leurs dosimètres pour continuer à travailler au-delà des limites d’exposition autorisées » : http://is.gd/5NqScl

« D’après la NISA, l’agence japonaise de sûreté nucléaire et industrielle, entre 1978 et 2002, 97 incidents, dont 19 jugés « crititques » avaient été mis sous le tapis par 10 entreprises d’électricité différentes » : http://is.gd/62hIGk

« Entre 2002 et 2003, le géant japonais aurait dissimulé trois incidents survenus sur deux de ses centrales en falsifiant pas moins d’une trentaine de rapports d’inspection » : http://is.gd/57ZJzm

« En 2012, l’entreprise avoue même avoir minimisé les risques de tsunami sur Fukushima Daiichi afin d’éviter de fermer la centrale pour travaux » : http://is.gd/kdAvqs

« Avant 2011, il générait 28% de l’électricité japonaise » : http://is.gd/04iifg

« le pays importe 84% de ses besoins en énergie. Le Japon est devenu le plus gros importateur au monde de gaz naturel, le second pour le charbon et le troisième pour le pétrole » : http://is.gd/SuDlUp

« La facture grimpe et la balance commerciale, elle, s’effondre. Passant d’un solde positif de 91 milliards de dollars en 2010 à -109 milliards de dollars en 2013″ : http://is.gd/yxiWc5

Shinzo Abe et la promotion du nucléaire Japonais : http://is.gd/XPttrk

« Et ça marche : la Turquie projette la construction d’une nouvelle centrale de 5.000 MW » : http://is.gd/2nTeWz