Menuiseries en PVC

L’entretien des menuiseries d’une maison n’est pas qu’une question d’esthétique. Il s’agit surtout d’augmenter leur durabilité. Les portes, les fenêtres, les volets et toutes les autres menuiseries doivent être soignées pour éviter une dégradation trop rapide. L’entretien se fait selon la matière de fabrication dont il s’agit. Voici comment entretenir les menuiseries de maison en aluminium, en PVC et en bois.

1. Nettoyer des menuiseries en aluminium

L’aluminium est un matériel simple à entretenir. Résistant et agréable esthétiquement parlant, il peut servir à fabriquer des fenêtres, une baie vitrée ou encore une porte-fenêtre. Rendez-vous sur bplast.fr pour découvrir des modèles de menuiseries en aluminium. L’aluminium ne nécessite qu’un entretien sommaire. Le moment du nettoyage dépend de l’endroit où votre maison se situe et de la position des menuiseries. Si vous habitez à la campagne, vous n’aurez pas à supporter les nombreuses sources de salissures du milieu urbain. Le nettoyage sera donc plus facile et moins régulier. Par exemple, en ville, le nettoyage pourra être effectué chaque trimestre en fonction du degré de salissure. En campagne, une régularité de deux à trois fois par an suffirait. Toutefois, il est recommandé de dépoussiérer régulièrement vos volets et fenêtres en aluminium.

Pour nettoyer en profondeur vos menuiseries en aluminium, utilisez un détergent doux et une éponge imbibée d’eau. Une fois le nettoyage fini, rincez avec de l’eau claire. Si vous remarquez qu’elles sont très sales, veillez à utiliser d’abord un produit décrassant afin d’enlever toute la saleté. Ensuite, vous pourrez passer au nettoyage simple. Si vous ne voulez pas détruire vos menuiseries en aluminium, vérifiez que les produits employés sont compatibles avec l’aluminium. Il est aussi préférable de se servir d’une éponge douce plutôt que d’une éponge dure. Cela vous évitera de laisser des rayures.

2. Entretenir le PVC

Comme l’aluminium, le PVC a l’avantage de ne pas être salissant. Il résiste très bien à la poussière et aux autres sortes de salissures. C’est un matériel écologique, économique et très pratique.

Le PVC se nettoie très simplement, avec une éponge imbibée d’eau et du savon. Cela suffit largement à lustrer vos fenêtres. Par contre, pour le PVC blanc, utilisez du vinaigre blanc, de l’eau savonneuse et la partie douce de l’éponge. Cela évitera que le blanc ne se change en gris à la longue.

Si vos menuiseries en PVC sont vers l’extérieur, il est possible qu’elles deviennent parfois très crasseuses. Il vous faudra dans ces cas bien plus que de l’eau savonneuse et du vinaigre blanc. D’abord, nettoyez les cadres de vos fenêtres en PVC et les volets avec de l’alcool ménager. Ensuite, avec une éponge, de l’eau savonneuse, du vinaigre blanc et une pincée de bicarbonate de soude, frottez vos menuiseries. Rincez enfin avec une grande quantité d’eau claire. Vos menuiseries en pvc retrouveront tout leur éclat.

3. Nettoyer des menuiseries en bois

Le bois est le plus commun des matériaux pour les menuiseries. Il sert à encadrer les fenêtres ou les volets et à construire des portes. Il a l’avantage d’assurer une bonne isolation thermique et phonique et il apporte du charme à vos menuiseries. Mais la contrainte principale de cette matière, c’est son entretien. Entre le décapage, la repeinte et le traitement, il y a de quoi bien s’occuper.

Quels sont les facteurs de dégradation du bois ?

Le bois est ennemi à l’eau. Du bois en contact permanent avec de l’eau stagnante par exemple pourrit très vite. Il faudra donc protéger vos boiseries des sources d’eau. De même, le soleil constitue un réel fléau pour cette matière. Il ne s’attaque pas à la qualité du matériel, mais à son apparence. Une porte en bois perdra l’éclat du vernis si elle est constamment explosée aux rayons solaires. Le troisième élément destructeur du bois, ce sont les nuisibles. Les termites raffolent du bois. Elles s’y introduisent et le décomposent à une vitesse folle, lorsque la porte n’est pas protégée par des produits anti-insectes. Pour cela, il est nécessaire de traiter entièrement les menuiseries en bois avec des produits spéciaux.

Procéder au nettoyage des menuiseries en bois

Le nettoyage du bois n’est pas aussi régulier que celui des autres éléments. Il n’existe pas de règles établies à ce propos. En dépit de sa fragilité face à certains éléments, c’est une matière résistante. C’est pourquoi un nettoyage à l’eau peut suffire pour couvrir de très longues durées. Pour nettoyer du bois peint, utilisez de l’eau tiède et des cristaux de soude. Vous ferez dissoudre la soude dans l’eau. Puis à l’aide d’une éponge, vous frotterez les cadres, les volets et les portes. S’il s’agit de bois verni, un chiffon imbibé de vinaigre blanc et humidifié avec de l’eau chaude fera l’affaire. Après avoir nettoyé au vinaigre, rincez avec suffisamment d’eau claire.

Le traitement, le vernissage et la peinture de vos boiseries seront faits en fonction de l’état de leur dégradation. Vous pouvez par exemple instaurer un traitement anti-insectes, anti-UV et anti-champignons trois fois dans l’année. Nettoyer vos menuiseries contribuera à la santé des habitants de votre maison. Il n’existe pas de délai fixe pour passer à l’entretien. Fiez-vous donc à ce que vous voyez et à votre jugement.