Spiritueux

Le rhum est un spiritueux obtenu à partir de la distillation d’une matière première à base de canne de sucre. Plus précisément, lorsque cette boisson est fabriquée à partir de jus de canne, elle est classée en catégorie agricole. Sinon, lorsqu’elle est fabriquée à partir de dérivés de canne, tels que la mélasse, elle est dite industrielle. Les nombreux types de cette eau-de-vie sur le marché peuvent également être différenciés en fonction de leur processus de vieillissement, de leurs caractéristiques de couleur et de douceur et de leur origine. Trouvez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur ce spiritueux.

Les différents types de rhum existants

Il existe différents types de ce spiritueux sur le marché, que vous pouvez trouver facilement en magasins ou sur leurs sites en ligne, tels que vandb.fr. Les ingrédients de base de cette eau-de-vie sont la mélasse ou le jus de canne à sucre, la levure, l’eau naturelle et l’eau déminéralisée. Les différentes boissons obtenues peuvent être classées en trois grandes familles, selon la méthode de production et de vieillissement, ses nuances de saveur et de couleur :

  • Le blanc : Il se caractérise par l’absence de couleur due au filtrage à travers du charbon de bois, ce qui enlève sa couleur dorée. Légèrement élevé en barriques, soit entre 18 et 36 mois, il est sec et de consistance légère.
  • Le noir ou brun : Ce type de rhum est plus lourd, a plus de consistance et de saveur. Sa couleur sombre, presque noire, est due au type de fût de chêne carbonisé où il est laissé vieillir pendant plusieurs années. Le processus de distillation nécessite l’utilisation d’alambics, de sorte que cette boisson a une forte saveur de mélasse. Il est idéal pour faire des desserts.
  • Le doré : Comme le noir, ce type de boisson est corsé et distillé dans des alambics à pot. La période de vieillissement, en revanche, est beaucoup plus longue, entre trois et six ans. Avec sa couleur dorée caractéristique et son goût sucré, dû à la plus grande quantité de glucose qu’il contient habituellement, c’est l’un des types de rhum les plus consommés.
  • L’épicé ou aromatisé : Il s’agit de boissons vieillies en fûts avec des épices ou des fruits. Dans ce type de spiritueux, du jus de fruit est aussi souvent ajouté. Vous pouvez le trouver en blanc, doré ou noir.

Processus de production du Rhum

Le processus de production de cette eau-de-vie comprend quatre phases, allant de la fermentation, puis la distillation, jusqu’au vieillissement et mélange. La canne à sucre subit un processus de compression pour extraire son jus, qui est porté à ébullition puis cristallisé. Ce moût de mélasse est déposé dans des cuves de fermentation, avec une levure spécifique, qui se nourrit du sucre, produisant de l’alcool. Le résultat est un composé avec une forte concentration d’alcool, qui est, par la suite, transféré dans les alambics de distillation, où il est chauffé entre 55 et 65 degrés Celsius, puis distillé dans d’autres récipients par un processus de condensation. Transféré dans des fûts de chêne, le liquide restera pendant le temps précis pour obtenir le type de spiritueux souhaité. Avec le processus de vieillissement, le spiritueux acquiert ses caractéristiques d’arôme et de saveur. Plus le processus est long, plus sa qualité et sa douceur sont élevées. Et plus cette phase de vieillissement est longue, plus la boisson prendra de la valeur et deviendra rare. Avant la mise en bouteille, des mélanges de maturation sont réalisés pour obtenir des saveurs uniques, puisque de nombreux spiritueux sont le résultat du mélange de plusieurs rhums avec différentes années de vieillissement. Des fruits, des épices ou du caramel peuvent également être ajoutés.

L’origine du rhum et ses lieux de fabrication

En général, l’origine du rhum n’est pas tout à fait claire. Les dernières recherches ont montré que, dans la Grèce antique, le développement des boissons fermentées à partir de canne à sucre existait déjà, bien que le résultat ne puisse pas être appelé rhum. De plus, il est probable que cette boisson peut avoir ses origines dans une liqueur fabriquée par les Arabes, qui avaient apporté cette plante de l’Inde en Andalousie au 11ème siècle. Par la suite, et durant le 16ème siècle, les Espagnols ont apporté la canne à sucre aux Antilles et la distillation à grande échelle du rhum a commencé dans les colonies anglaises et françaises des Antilles. La boisson était mentionnée pour la première fois dans des documents de la Barbade datés de 1650. Quelques années plus tard, ce spiritueux commence à être connue sous le nom de rhum, dont la première mention officielle apparaît dans un document du gouverneur général de la Jamaïque en 1661. Actuellement, cette eau-de-vie est produite dans plus de trente pays. Les plus importants sont les pays d’Amérique centrale et hispanophones, bien qu’il existe des pays producteurs aux racines hispaniques, britanniques ou françaises. Les pays producteurs sont également les principaux consommateurs, avec les États-Unis et les pays européens. Les rhums les plus appréciés sont le rhum cubain et le caribéen. En revanche, ceux d’origine française sont des boissons agricoles, plus secs et plus puissants. Ils sont produits en Martinique, en Haïti et en Guadeloupe. À savoir que les phases de production de ce spiritueux sont presque les mêmes que celles du whisky, avec une différence sur les ingrédients de départ. En effet, si le rhum est à base de canne de sucrue, le whisky est généralement obtenu à partie de la fermentation de céréales, comme le maïs, le seigle, le blé ou l’orge.

Les meilleures recettes de cocktails avec du Rhum

Le Mojito est un cocktail très populaire. D’origine cubaine, il est préparé avec du rhum, du sucre, du citron vert, de la menthe et du soda. C’est super rafraîchissant et la combinaison parfaite d’agrumes et de sucré. Il y’a aussi la Piña Colada, qui est la boisson officielle de Porto Rico et est essentiellement préparée avec ce type de spiritueux, de la crème de noix de coco et du jus d’ananas, bien qu’il existe de nombreuses variantes de la recette originale. Néanmoins, le Cuba libre est une véritable boisson emblématique, composée uniquement de rhum et de cola, d’un peu de glace et d’une tranche de citron vert. Avec cette eau-de-vie, il est possible de préparer également le Daiquiri, qui est né à Santiago de Cuba des mains d’un ingénieur américain qui a commencé à mélanger du rhum avec du jus de citron vert et du sucre. Il existe de nombreuses versions de ce cocktail avec toutes sortes de fruits. Vous pouvez offrir un coffret rhum comme cadeau pour toutes les belles occasions.