A travers les âges et les pays, de nombreux artistes ont marqué l’histoire. Vrais créateurs de styles et initiateurs de courants, des noms ont su imposer leur génie de sorte qu’aujourd’hui leurs œuvres font partie des trésors culturels du monde. La France, elle, fait partie de ces nations qui ont porté en leur sein, des artistes reconnus et toujours connus. Bernard Buffet en est une illustration parfaite. Lithographies, gravures ou peintures à l’huile, il a gratifié l’univers artistique de milliers d’œuvres. Malgré sa carrière fructueuse, le peintre n’est pas le seul à avoir laissé son empreinte. Même si nombreux sont les peintres issus de l’Hexagone, certains demeurent des incontournables. Il s’avère donc judicieux, pour faire plus ample connaissance avec le domaine artistique français, de se familiariser avec quelques-uns d’entre eux ; tel, Michel Jouenne, Auguste Chabaud et Pierre Ambrogiani.

Michel Jouenne : les paysages à l’honneur

Michel Jouenne est un peintre français né en 1933. Artiste précoce et très productif, il commence à créer en 1947 ; soit, à ses 14 ans. Deux ans seulement après cette date historique suffiront pour qu’il participe à sa première exposition au Salon de Versailles. Il n’y passera pas inaperçu puisque parmi les 3 toiles qu’il montrera, une sera primée. Il enchaînera ensuite les succès professionnels en réussissant l’examen pour devenir professeur de dessin à 22 ans et participera régulièrement à divers expositions et événements après son service militaire. Durant ses années productives, l’artiste sera fidèle à l’art figuratif. Il mettra ainsi sur toile, la beauté de la nature, des paysages et même des personnages. Jouenne a multiplié les toiles et les lithographies en dotant ses ces créations d’autant d’accents que les couleurs, l’intensité et sa personnalité.

Auguste Chabaud

Auguste Chabaud est un autre peintre de nationalité française. Né en 1882 et il commence sa carrière par des études aux Beaux-Arts en 1899 ; une démarche qui ne durera pas puisque poussé par des soucis familiaux, financiers plus précisément, il sera dans l’obligation d’y mettre fin. Malgré cette période tumultueuse suivie d’un service militaire à effectuer et de la guerre mondiale, l’artiste a su apprivoiser plusieurs styles. D’abord fauve, il immortalisera la vie nocturne parisienne. Ses sculptures s’imprégneront ensuite du cubisme. En s’installant à Graveson, il se mettra à utiliser une couleur qui le caractérisera : le bleu prussien. Ce qui constituera le début de sa « période bleue ».

Pierre Ambrogiani

Pierre Ambrogiani est un autre de ces artistes dont la France peut se targuer d’avoir vu grandir. Né à Ajaccio en 1907, sa famille et lui s’installent à Marseille en 1908. Il ne tardera pas à s’imposer en tant que maître expressionniste. Il mettra la Provence à l’honneur avec de la matière et des couleurs généreuses. Pour s’initier aux œuvres de Ambrogiani, il faudra commencer par ses incontournables natures mortes de poissons de la Méditerranée et ses paysages de Provence.